Bonne année 2018 !

0

Bonne année 2018 à tous ceux qui nous suivent, nous encouragent et nous endurent depuis maintenant 11 ans. Sans votre soutien et votre collaboration, tout ce que nous avons réalisé aurait été impossible.

La FQS a passé à travers tous les défis imaginables depuis sa création et chacun d’entre eux nous a plus solidement ancré dans nos convictions. Nous remercions ceux qui nous ont soutenu à travers ces épreuves mais également nos opposants car chaque critique et chaque attaque a apporté son lot d’autoréflexions, de réadaptations et d’améliorations.

Il y a 11 ans, il faut se le rappeler, tout ce qui était identitaire et critique de l’immigration était extrêmement marginal et calomnié. En persistant, nous avons tenté d’apporter suffisamment d’eau au moulin et d’arguments pour permettre à nos idées de sortir de la marginalisation, au point où elles sont aujourd’hui courtisées sur le plan politique. Nous sommes et demeurerons politiquement incorrects, cependant ceux qui nous suivent et qui nous consultent sont légion et notre réseau a maintenant des racines profondes dans tous les milieux et sphères de la société. Nous souhaitons que notre présence ait permis de rééquilibrer l’échiquier politique qui penchait purement et simplement du même côté depuis trop longtemps.

Un énorme chemin reste à faire pour notre mouvance politique afin d’imposer le respect et de devenir un incontournable. Il aura fallu 60 ans pour déconstruire nos nations et cela en prendra sans doute autant pour les reconstruire! Malheureusement, le temps presse et il faudra que nous mettions les bouchées doubles pour arriver à temps.

À ceux qui ne voient pas d’espoir, il y a 11 ans, tout ce qui se produit au Québec présentement était impensable : opposition massive à l’immigration, à la discrimination positive, au marxisme culturel, à la haine de soi, mobilisations par centaines dans les rues, événements, conférences etc. Des organes politiques se sont réalignés, une webtélé professionnelle comme Nomos-TV est née, des représentants de partis politiques majeurs comme le Front national viennent chez nous et bravent le silence médiatique. La gauche radicale est maintenant ouvertement et publiquement critiquée pour ses actes de violence et ses incohérences. Des études sur le remplacement de peuple que nous subissons sont maintenant disponibles et de plus en plus de gens crédibles et éduqués sortent publiquement pour parler de sujets autrefois minés. Chaque avancée est pour nous une source de fierté.

Le plafond de verre est fracassé, maintenant il faut cristalliser. Souhaitons que l’année 2018 soit à la hauteur de vos et de nos attentes!


Pour la reconquête de notre peuple

Partager.

Donnez votre avis