Vous êtes dans la section : Archives nationalistes

Il serait erroné de croire que la Fédération des Québécois de souche est la première organisation canadienne-française à soulever le problème de l’immigration, mais aussi des dérives sociétales qui s’enchainent depuis la Révolution Tranquille. En fait, même avant cette révolution bourgeoise, des patriotes sont montés au créneau pour promouvoir la survie de notre peuple dans son intégralité et le respect de sa culture. On peut penser au chanoine Lionel Groulx et l’abbé Pierre Gravel, à Dostaler O’Leary et Paul Bouchard, à Raoul Roy et Marcel Chaput, à Robert Rumilly et Raymond Barbeau et à de nombreux autres qui malheureusement sont aujourd’hui trop peu connus.

Comme nous aujourd’hui, ils furent ignorés des médias de masse et durent se rabattre sur les médias indépendants, trop souvent à faible tirage. Des revues nationalistes existèrent donc avant Le Harfang et nous souhaitons ici leur rendre hommage en publiant certains de leurs textes qui restent malheureusement d’actualité. Nous présenterons des écrits de Jeune Canada, de Jeune Nation, de SOS Génocide et d’autres parutions qui ne sont plus aujourd’hui plus accessibles, sauf aux historiens et chercheurs. Nous avons sélectionné les articles qui démontrent la grande diversité du mouvement nationaliste canadien-français, mais qui restent également pertinents aujourd’hui.

Bon voyage dans notre passé.