Claude Patry, député du NPD de Jonquière-Alma, tente de censurer la FQS

0

Le 22 décembre 2012, la FQS recevait un cadeau de Noël très aimable de la part du Nouveau Parti Démocratique. Il s’agissait d’une menace de poursuite judiciaire suite à la mise en ligne de l’extrait audio d’une entrevue faite par Claude Patry, le député fédéral de Jonquière-Alma, à KYK Radio-X le 7 décembre dernier.  

Notre extrait de 2 minutes 33 secondes était intitulé « Claude Patry, député du Nouveau Parti Démocratique Jonquière-Alma, dénonce les travailleurs étrangers ». Textuellement, Claude Patry laisse entendre (lire échapper) aux milliers d’auditeurs que, « effectivement, oui il faut dire… qu’il y a des gens, et ce n’est pas normal que l’on fasse venir des travailleurs étrangers pour venir faire nos jobs ici, ça, je vous l’accorde ». Plus loin, en abordant le sujet des travailleurs étrangers dans les McDonald's, il dit clairement, une fois de plus, que « c’est pas normal que l’on fasse venir des travailleurs étrangers pour faire du défrichage dans le bois pis du débroussaillage, c’est pas normal et il faut organiser nos affaires et aller chercher notre monde pis les éduquer, première chose faut leur montrer pis faut laisser la chance à ce monde-là … » L'extrait sonore n'était ni altéré, ni modifié, ni commenté de quelque manière que ce soit. (une copie de l'extrait a été fait par un citoyen ici).

 Claude Patry avait pourtant une prise de position tout à fait acceptable avec laquelle nous et de nombreux citoyens étions d’accord, démontrant l’importance de prioriser la main-d’œuvre locale et de former nos travailleurs pour répondre aux offres d’emplois plutôt que de faire venir des travailleurs étrangers. Une position qu’il semble maintenant regretter, puisque nous avons reçu une mise en demeure par Mario Simard, son attaché de presse. Une menace de poursuite judiciaire pour un extrait audio qui a été entendu librement par tous les citoyens du Saguenay Lac-Saint-Jean et pour laquelle il n’y a eu que 77 visionnements sur Internet !

Les animateurs de KYK qui donnèrent l’entrevue furent non pas moins surpris du discours tenu par le député. Ils repassèrent eux-mêmes l’extrait plus tard dans la semaine, en exprimant qu’il était normal de prioriser des programmes de retour sur le marché du travail plutôt qu’une importation malsaine.

Cette situation démontre bien le tabou qui pèse sur la question de l’immigration au Québec. Oser en parler, c’est s’exposer à des poursuites bâillon. Claude Patry semble s’être mis les pieds dans les plats en s’écartant de la ligne de parti; il cherche maintenant à censurer tout souvenir de cette déclaration, même si beaucoup de citoyens sont en accord avec sa prise de position! Cette situation est très symptomatique de la gauche. Incapable de débattre sainement, elle préfère les poursuites judiciaires et les attaques à la liberté d’expression, et n’assume même pas la situation lorsque c'est elle-même qui commet l’erreur de transgresser ses propres tabous.

Il s’agit de terrorisme intellectuel. Imaginez la menace qui pèse sur le simple citoyen qui aimerait s’exprimer sur les questions d’immigration lorsqu’il s’aperçoit qu’une petite organisation comme la FQS s’attire les représailles d'une d’extrême-gauche violente lors de ses manifestations, se fait critiquer par la ministre de l'Immigration elle-même et reçoit des menaces de poursuites bâillon de la part d’un parti politique fédéral pour la simple diffusion d’un extrait sonore de deux minutes.

Cette situation ne fait que justifier notre présence en tant qu’organisation nationaliste militante. L’intimidation de la gauche doit cesser. Nous ne reculerons pas.

FQS
Pour la préservation de notre peuple.

Voici le courriel en question:

Par la présente je vous demande de retirer la vidéo « Claude Patry dénonce les travailleurs étrangers » que vous avez mise sur le site youtube. Vous présentez l'entrevue que Claude Patry a accordée le 7 décembre 2012 à la station RadioX 95.7 Saguenay, pour utiliser ses propos de manière inappropriée et hors contexte. Vous laissez entendre qu'il est critique envers l'immigration, ce qui n'est pas le cas. 

 Je vous demande donc de retirer la vidéo dans un délai de 2 jours. Dans le cas contraire, des procédures judiciaires pourront être intentées contre vous.

Veuillez agir en conséquence.

Mario Simard
Pour Claude Patry
Député fédéral de Jonquière-Alma
Claude.Patry.C2@parl.gc.ca

Partager.

Donnez votre avis