Compte-rendu de la marche contre la dénationalisation 2012

0

Encore une fois cette année, la marche fut couronnée de succès. Après Québec et Montréal, nous avions choisi la ville des Trifluviens, riche elle aussi de notre histoire dans chacune de ses facettes.

Une trentaine de militants nationalistes sillonnèrent la ville, scandant des slogans d'une part et distribuant des tracts de l'autre. Malgré le froid, nous avons su faire entendre notre opposition face à la dénationalisation de notre peuple, qui s'accentue de jour en jour. Elle est la tentative de négation de l'identité historique et de remplacement du peuple canadien-français au Québec. Elle représente les politiques gouvernementales du multiculturalisme fédéral et de l'interculturalisme provincial, ainsi que les moyens utilisés pour mettre celles-ci en application (l'immigration massive, le cours d'Éthique et Culture Religieuse, la carence délibérée de cours d'histoire nationale dans nos écoles et le non-respect de la loi 101).

Cette fois encore, la marche se déroula dans l'ordre et la discipline.

Une bonne couverture médiatique de la part des médias locaux, notamment les postes de radio 98,5 / 106,9 FM, nous a également permis de faire valoir notre message à une plus grande tranche de la population. Une entrevue fut également accordée au Nouvelliste de Trois-Rivières, qui n'a pas encore publié son article au moment d'écrire ces lignes.

Malheureusement, la SSJB et le RRQ brillaient encore par leur absence, n'ayant semble-t-il pas le courage d'aller au-delà la rectitude politique et de protéger le peuple québécois contre autre chose que la langue anglaise et une monarchie symbolique.

Nous vous donnons donc rendez-vous l'année prochaine dans une autre ville du Québec où, nous l'espérons, nos militants seront encore plus nombreux !

Partager.

Les commentaires sont fermés.