Canada: Diversité au sein des Forces canadiennes

0

Source

par Dave Noppe

25-FRASER-image01Le plan des Forces canadiennes sur la diversité au sein des Forces canadiennes, auparavant appelé plan d’équité en matière d’emploi, a été adopté en 2006 en vue de reconnaître les changements apportés à la mosaïque canadienne et de reproduire ces changements au sein des FC.

« Nous souhaitons faire de la diversité l’une de nos valeurs fondamentales. Nous voulons nous assurer d’accueillir des Canadiens de tous groupes ethniques, cultures et régions », a indiqué l’officier responsable des minorités visibles au sein de la Direction – Droits de la personne et diversité, le Capitaine de corvette Roh Gulati.

À l’heure actuelle, les FC comptent 3,5 p. 100 de minorités visibles, 15 p. 100 de femmes et 1,7 p. 100 d’Autochtones. La Commission des droits de la personne a fixé des objectifs pour que les FC augmentent ces pourcentages (9,1 p. 100 de minorités visibles, 19,5 p. 100 de femmes et 2,8 p. 100 d’Autochtones). Le Capc Gulati a précisé que, pour favoriser l’atteinte de ces objectifs, des rencontres semestrielles auront lieu avec des dirigeants de groupes de minorités visibles de certaines grandes villes du Canada.

« Les grandes villes telles que Toronto, Calgary, Vancouver et Ottawa comptent environ 86 p. 100 des minorités visibles du Canada. Pour cette raison, nous organiserons un atelier auquel participeront ces dirigeants communautaires afin de connaître leur point de vue à l’égard des Forces canadiennes ainsi que les mythes véhiculés. De plus, nous pourrons ainsi apprendre comment nous y prendre pour recruter davantage de membres de ces communautés.»

Le premier atelier aura lieu à Ottawa, au mois de mai.

Par exemple, le Capc Gulati a confié à une personne d’origine sud-asiatique que les FC accordaient une grande importance à l’éducation.

« Ainsi, ils voudront s’assurer que l’éducation de leur enfant sera une priorité.»

Il a également souligné que, pour les sikhs pratiquants, savoir que le port du turban est autorisé au sein des Forces canadiennes peut être un facteur déterminant pour les encourager à faire carrière dans les FC.

Partager.

Les commentaires sont fermés.