Une certaine «gauche» et l’ingérence américaine

0

Qui dans les dernières années n'a pas entendu parler de groupes tel que Occupy, Idle No More, Équiterre,Greenpeace, et les fameuses Femen? Le rejet de la mondialisation et du capitalisme, la cause autochtone, l'environnement et le combat féministe sont tous des causes fort louables pour une bonne partie des Québécois et d'indépendantistes friands de manifestations et d'esprit contestataire contre un certain «ordre établi». Surtout, considérons aussi que depuis la Révolution tranquille, notre cause nationale a baigné dans l'idéologie marxiste qui va de pair avec ces nombreux mouvements. Une sympathie presque automatique se fait alors remarquer. Nous appelons plutôt cela du conditionnement idéologique…
 

Des organismes sans buts lucratifs… à buts politiques

Un livre fort intéressant et documenté publié chez les Éditions Michel Brulé en 2011 intitulé Arabesque américaine révéla l'utilisation d'organismes sans but lucratifs ou charitables, pour promouvoir des politiques favorables aux États-Unis, lors des révolutions colorées en Europe de l'Est et lors du « Printemps arabe. » On apprend que la formation de ces organismes a été assurée par des organismes américains qui « exportent la démocratie » tels que l‘USAID, la National Endowment for Democracy (NED), la Freedom House ou l’Open Society Institute, ainsi que l'implication de certains financiers et spéculateurs tel que George Soros. Une entrevue dans notre revue Le Harfang avec un nationaliste Français, Yves Bataille, résidant de Serbie, est enligné dans le même sens concernant les récents événements en Ukraine et en Crimée.

Plus près de chez nous, le mouvement Occupy et le magazine anticapitaliste Ad-Busters, pour nommer deux des plus connus, semblent avoir reçu une aide non-négligeable de ce même milliardaire et financier Américain par le biais de Tides Center. Ce centre a également une branche au Canada (Tides-Canada) qui finance des organismes sans buts lucratifs progressifs et socialement à gauche. Il a aussi été démontré que le mouvementFemen reçoit également du financement et du support de l'agence de presse Associated Press, également financé par le milliardaire américain George Soros. Or le milliardaire et 14e plus riche du monde, selon Forbes, fait également son argent dans le pétrole notamment avec Pétrobas, et SanLeon Energy, et Pioneer Natural Ressources

En novembre 2013 les médias révèlent que les États-Unis espionnent leurs alliés tel que l'Allemagne. D'autres cas d'ingérence américaine ont été démontrés en France par l'implication politique de l'ambassade américaine auprès des minorités dans les banlieues parisiennes. Ceci laissa présager que des tactiques similaires, mais de moindre intensité à celles utilisées lors des révolutions colorés et arabes, soient utilisées envers des pays amis. Or, il semble que ce soit le cas…


http://www.politique-actu.com/actualite/arabesque-americaine-role-etats-unis-dans-revoltes-arabe-ahmed-bensaada/260127/
http://rt.com/usa/soros-wall-street-movement-893/
http://tidescanada.org/
http://www.foxnews.com/opinion/2011/05/11/dont-hear-george-soros-ties-30-major-news-organizations/
http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2013/02/25/cartes-de-presse-pour-la-milice-antichretienne-femen.html
http://clubdupetrole.com.br/2011/05/georges-soros-retire-67-des-fonds-quil-avait-investi-dans-petrobras/
http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2013/02/25/cartes-de-presse-pour-la-milice-antichretienne-femen.html
http://www.creditimmobiliermaroc.com/du-petrole-au-maroc-le-grand-soros-y-croit-et-investit/
http://www.forbes.com/sites/gurufocus/2013/06/24/the-stocks-george-soros-keeps-buying/
http://www.lapresse.ca/international/dossiers/sous-surveillance/201311/01/01-4706334-espionnage-les-etats-unis-admettent-avoir-commis-des-exces.php
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-strategie-americaine-pour-85577


Instrumentalisation & politique énergétique…

Le concept des deux solitudes concernant le Québec et le reste du Canada est très révélateur, concernant la parution d'un article dans le Financial Post qui passa totalement inaperçu au Québec, et encore plus dans les milieux nationalistes ainsi qu'indépendantistes. La publication de l'article « New U.S. Funding for the War on Canadian Oil » par Vivian Krause est paru le 29 novembre1.

La journaliste révèle aux lecteurs l'implication de plusieurs organismes étrangers dans la contestation du développement pétrolier Canadien et le projet de pipeline. Parmi ceux-ci l'on retrouve la Tides Foundation, en lien avec George Soros précédemment cité, la Rockefeller Brothers Fund (la famille Rockefeller détient toujours des parts dans la compagnie pétrolière Exxon-Mobile) , The William & Flora Hewlett Foundation (Hewlett offre des produits/services à l'industrie gazière et pétrolière2) ,The Oak Foundation, The Sea Change Foundation et plusieurs autres. Basés principalement en Californie ces organismes totalisent des investissements de 75 millions, tous destinés à des organismes basés au Canada et au Québec.


http://opinion.financialpost.com/2013/11/29/vivian-krause-new-u-s-funding-for-the-war-on-canadian-oil/
http://www8.hp.com/ca/en/industries/energy-distribution.html?compURI=1090154
  


Qui reçoit les fonds américains?

Selon les documents trouvés par la journaliste, il y a eu 27 versements entre le 2 août et le 29 septembre 2013, totalisant pas moins de 1.9 millions de dollars, à des groupes s'opposant au développement du pétrole au Canada. Parmi ceux-ci, on retrouve le fameux mouvement Idle No More, le Canadian Youth Climate Coalition,Environnemental Defence Canada, Greenpeace, et Équiterre.

Cette situation n'est pas étrangère au fait que le fisc veut retirer le statut d'organismes de bienfaisances a certains d'entre eux.


http://plus.lapresse.ca/screens/4971-bb80-52fe4cf5-bd78-5dcaac1c606a%7C_0


L'environnement une préoccupation légitime

f20230e08906450be6f5a4b18a8b4d87Évidemment que les préoccupations pour notre environnement sont essentielles au développement de nos ressources. Par contre, il faut être conscient qu'une partie de l'opposition au développement est de mauvaise foi et sert des intérêts étrangers, que leurs activistes en soit conscient ou non. Le développement du pétrole en est un exemple, où certains intérêts internationaux ont tout intérêt à voir le ravitaillement en pétrole arriver de l'étranger se poursuivre.

Certains militants progressistes ou de gauche se trouvent donc à servir les intérêts des grands financiers Américains et mondialistes, au détriment des intérêts du Canada, que cela soit d'un point de vue des valeurs sociales (Femen, Occupy, etc) ou économiques. En tant que nationalistes québécois, il faut être conscients de ceci pour tirer notre épingle du jeux. L'opposition aveugle au Canada anglais ne doit pas permettre de servir des intérêts étrangers à la place; voilà où le slogan « Maîtres chez nous » prend toute son importance. Pourquoi être indépendant du Canada si c'est pour être à la botte des Américains? Les nationalistes québécois doivent donc se méfier des groupes politiques d'origine étrangère qui ne sont pas ici pour servir les intérêts des Québécois, mais bien pour les manipuler et leur faire adopter des politiques favorables à des intérêts extérieurs. Donc, entre les intérêts de l'Alberta et Total qui exploite les sables bitumineux, et les intérêts Américains, le Québec doit trouver moyen de placer ses cartes pour son intérêt propre, dans un esprit nationaliste et non de vassaux de L'ouest ou du sud.

Loin de nous l'idée de vouloir faire la promotion ou non du développement pétrolier ou gazier au Québec, les Québécois en décideront. Par contre, là où nous devons intervenir en tant que nationaliste, c'est lorsqu'il y a de la manipulation et de l'ingérence étrangère qui enfume les citoyens face à une décision éclairée. Pour le reste, la population décidera, suite aux conclusions des études sérieuses qui prendrons en compte nos intérêts et les dangers pour notre environnement, plutôt que les intérêts de nations étrangères.

Le chemin de la défaite est parfois pavé de bonnes intentions…


http://www.mrn.gouv.qc.ca/energie/statistiques/statistiques-import-export-petrole.jsp
http://total.com/fr/energies-savoir-faire/petrole-gaz/exploration-production/secteurs-strategiques/huiles-extra-lourdes/sables-bitumineux

 

 

Partager.

Les commentaires sont fermés.