Le Harfang – No.1 Vol.6 – Gauche / Droite, faux débat !

0

À EN CROIRE LES MÉDIAS DU SYSTÈME, DEPUIS QUELQUES MOIS UN VENT D’EXTRÊME-DROITE BALAIE LE QUÉBEC.

Cette phrase reprise par maints politiciens vaut la peine qu’on s’y arrête un instant, car sachez-le, l’extrême-droite, c’est évidemment nous et vous qui osez lire cette revue malgré les mises en garde de nos soi-disant élites.

TÉLÉCHARGER LA VERSION LIMITÉE GRATUITE DU HARFANG No.1 Vol.6 

Cette phrase reprise par maints politiciens vaut la peine qu’on s’y arrête un instant, car sachez-le, l’extrême-droite, c’est évidemment nous et vous qui osez lire cette revue malgré les mises en garde de nos soi-disant élites.

Tout d’abord, prenons-le temps de réfléchir au terme « un vent », qui sous-tend un mouvement de fonds, un mouvement de grande ampleur. Qu’est-ce que ce vent actuellement ? Une série de collants de la Fédération des Québécois de souche, une manifestation rassemblant quelques centaines de membres de La Meute à Québec et des banderoles du groupe Atalante déployées à Québec et Montréal. Un vent que tout ceci ou une brise qui se lève et qui pourrait prendre des proportions plus grandes ? C’est bien cette deuxième option qui inquiète réellement ceux qui ont bâti leur carrière sur la rectitude politique. Surtout que plusieurs politiciens opportunistes semblent décidés à franchir la limite de la bienséance pour aller chercher un électorat grandissant qui jusqu’alors était laissé pour compte.

Ensuite, dans cette déclaration intempestive des médias, il y a le problème de « l’extrême-droite », un terme qui équivaut à celui de « sorcières » à Salem, ou celui de « communistes » à l’ère McCarthy. Ce terme sidérant ne vise qu’une chose : nous classer parmi les infréquentables, ceux qu’on ne devrait simplement pas écouter et qu’on devrait si possible bannir de l’espace public. Pour le lemming scotché à son écran, l’utilisation de ce mot le convainc rapidement de ne pas écouter ce que nous disons et ce peu importe la pertinence de notre discours. L’écrivain Abel Bonnard constatait déjà à son époque un phénomène semblable : « Le malheureux qui est taxé de fasciste, alors même qu’il était en train de dire les choses les plus sensées, n’a plus qu’à se taire. »

Dans les faits, ce terme ne s’applique ni à nous, ni aux autres auquel on l’applique à tort et à travers, comme je le démontre dans mon article sur le sujet. Nous, et j’inclus ici des groupes comme La Meute et Atalante, ne sommes pas une droite sur les stéroïdes, nous ne sommes pas une frange radicale du Parti conservateur, loin de là.

Nous récusons totalement les concepts de droite et gauche et préférons notre propre grille d’analyse. C’est pourquoi dans ce numéro, nous avons décidé d’aborder des penseurs de gauche comme Proudhon et Drieu La Rochelle qui se rapprochent davantage de nous que de la gauche actuelle. Marie Groulx en rajoute une couche en démontrant qu’historiquement, l’opposition à l’immigration ne fut jamais l’affaire d’une extrême-droite quelconque, mais bien le fait d’une gauche animée par le désir de défendre les travailleurs. Face à cette diabolisation des médias, n’hésitons pas à faire nôtre la maxime de Pierre Falardeau : « Ce n’est pas grave de se faire ramasser par nos ennemis… ce sont nos ennemis ! » Ne nous laissons pas intimider par les termes employés par nos ennemis, nous savons qui nous sommes et leurs mensonges ne convainquent que les faibles d’esprit.

 

3

Éditorial

4

Montréal-Nord, le remplacement en action

6

Immigration, plein gaz

7

Vaincre la rectitude

8

Une extinction programmée

9  

Une attaque en règle contre l’histoire

10  

Un Québécois à Charlottesville

11  

Que faire après ?

14  

Il y a 75 ans : le Bloc populaire

15  

Produire la menace

16  

La porte-étandard de la liberté

17  

Auf Wiedersen Ernst Zundel

18

La Syrie décodée : entretien avec Thierry Meyssan

21

Gauche Droite, le faux débat

22

Oui à la justice sociale

23

Une gauche politiquement incorrecte21 

24

Avec Doriot

25

Proudhon, l’anarchie sans le désordre

26  

Socialismes asiatiques

 

Partager.

Donnez votre avis