Le Harfang – No.2 Vol.6 – L’histoire à l’endroit

0

L’HISTOIRE FAIT PARTIE DE CES SUJETS QUI REVIENNENT COURAMMENT DANS LES PAGES DU HARFANG. Loin d’être mus par une certaine nostalgie passéiste qui nous pousserait à mettre sur un piédestal un passé fantasmé, notre intérêt pour l’histoire est avant tout identitaire. Pour que l’arbre puisse s’épanouir, celui-ci doit puiser dans ses racines son énergie et sa vitalité. Refusant le « c’était mieux avant », nous préférons le « ce sera mieux demain », tant et autant que nous construisons un futur digne de nos descendants, mais également respectueux de nos prédécesseurs.

TÉLÉCHARGER LA VERSION LIMITÉE GRATUITE DU HARFANG No.2 Vol.6 

Depuis le fameux rapport Durham établi au lendemain des rébellions de 1837-1838, stipulant que les Canadiens français étaient un peuple « sans littérature, ni histoire », l’étude de cette discipline est devenue un enjeu de taille sur les berges du Saint-Laurent, les François-Xavier Garneau, Lionel Groulx et leurs successeurs comprenant fort bien que pour bâtir l’avenir d’un peuple, il fallait prendre comme socle son passé, ses racines.

Alors qu’on tente de nous culpabiliser d’être qui nous sommes via une commission bidon sur le racisme systémique et le martèlement d’un soi-disant « privilège blanc », slogan insipide de petits antifas bourgeois appartenant eux à une classe privilégiée, on en rajoute une couche en tentant de nous culpabiliser à propos de ce qu’auraient fait nos ancêtres qui, pour leur part, n’étaient pas contaminés par le poison mental de la rectitude politique et de ses avatars. Comme les commissaires rouges qui appliquaient leurs théories loufoques à différents domaines, les staliniens modernes, sous couvert d’ouverture, appliquent leurs schémas de façon rétroactive, jugeant nos pères face à leurs nouvelles lubies. Selon nos moralisateurs, nous devrions avoir honte de ceux qui nous ont laissé notre terre, transmis notre sang et passé nos traditions.

En 1960, dans une brochure, Lionel Groulx lançait cet avertissement qui est plus actuel que jamais : « Phénomène, hélas, d’un peuple décadent que cet acharnement à salir son lit et à détruire sa propre histoire. » N’est-ce pas exactement ce à quoi nous assistons aujourd’hui ?

Pour l’auteur et académicien Abel Bonnard, « c’est dans la fierté de sa propre histoire qu’une grande nation prend son élan, pour se porter dans l’avenir. Un peuple va mourir quand il ne vit plus avec ses morts. Ces morts ne sont pas des os dans un cimetière ; ce sont des âmes radieuses dans un foyer qui ne s’éteint pas. Ce sont des exemples de travail, de courage, de valeur, et c’est en les suivant que nous nous engageons à notre tour dans cette hiérarchie magnifique qui va des honnêtes gens aux héros. Notre patrie est en nous dans les moments mêmes où nous l’oublions. »

Face aux attaques que nous subissons quotidiennement par les traîtres qui siègent aux communes ou qui dictent l’opinion de masse, mais aussi celles que nos aïeux subissent par les révisionnistes historiques qui déforment et maquillent les faits pour les faire cadrer dans leur moule idéologique, il n’existe qu’un seule antidote: la réinformation. Celle-ci passe certes par la lecture d’ouvrages provenant d’auteurs sérieux – rarement ceux qu’on trouve à l’entrée des Renaud-Bray – mais aussi par celle des revues comme le Harfang et la Nouvelle Revue d’Histoire dont le directeur Philippe Conrad, successeur de Dominique Venner, nous a accordé une entrevue. Et évidemment, il n’est pas tout de connaître notre histoire, il faut aussi la transmettre et la faire vivre au quotidien, d’où l’importance de certaines commémorations et la transmission de nos traditions aux générations du futur.

 

 3

  Éditorial

 4

  Notre patrimoine musical : la Bonne Chanson

 5

  Entretien avec les Francs-tireurs patriotes

 6

  Selon que vous serez riches et puissants

 6

  Réveil populaire

 7

  Les dessous de l’affaire Rozon

 8

  Dégénérescence sexuelle

 9

  Loi 62 : trop, mais pas assez

10

  Réponses aux arguments antinationalistes

13

  Les néoassisiens de la protection animale

14

  Bladerunner 2049

15

  Un centenaire marqué au fer rouge

16

  Une histoire passionnée de la France

17

  Ce n’est pas notre chapeau

18

  En première ligne

19

  L’histoire à l’endroit

21

  Ukraine : et si la solution passait par une troisième voie

23

  Chronique kabbalistique (5)

24

  Au cœur de l’oligarchie

25

  La Hongrie, sentinelle de l’Europe

26

  Petit dictionnaire maurrassien

27

  Le choix

27

  L’homme tue, la femme rend fou

Partager.

Donnez votre avis