La maçonnerie canadienne-française – Jean D’Erbrée

0

Écrit en 1884 par Jean D'Erbrée c'est un livre que l'on pourrait qualifier de prophétique.

Voici quelques extraits:

« les idées maçonniques font leur chemin. Ne pouvant arriver en ligne droite, elles se glissent obliquement, à la sourdine et pénètrent peu à peu dans toutes les classes de la société. Le programme maçonnique n'est écrit nulle part. On n'en parle jamais officiellement ni dans la presse, ni dans ls assemblées politiques, mais ce programme existe. »

« Le prosélytisme se fera parmi la jeunesse surtout, dans les conversations, les clubs, les assemblées politiques et littéraires. On avancera des propositions favorables à la doctrine des loges:

  • L'État est entièrement indépendant de l'Église.
  • La Religion n'a rien à faire avec la politique.
  • Toutes les Religions sont bonnes. Que chacun garde celle où il est né, et respecte les croyances de ses voisins.
  • L'Éducation appartient à l'État, Il peut la rendre "gratuite, obligatoire et laïque.

Ces propositions et autres semblables, débitez-les de vive voix, mais ne les formulez jamais par écrit. Si l'on vous attaque, expliquez, atténuez, voilez. Si vous ne pouvez pas expliquer, niez hardiment n'avoir jamais rien dit de semblable. »

« Affaiblissez le plus possible l'autorité ecclésiastique en la critiquant librement. Neutralisez-la en resserrant de plus en plus le cercle de son action, par tous les moyens en votre pouvoir. »

« Il faut en venir à murer le prêtre dans la sacristie et dans son église. »

N'est-ce pas exactement ce qui se produisit? Un pouvoir invisible, certainement plus large que seulement la Franc-maçonnerie, a amené ces changements graduellement dans notre société, au nom de la libération des peuples, malgré que chacun de ces changements laissèrent le peuple en majorité, scandalisé puis navré.

téléchargement et lecture

Partager.

Les commentaires sont fermés.