Le Harfang – No.6 Vol.6 – Rectitude médiatique

0

AVEC UN CONTRÔLE DES MÉDIAS IMPOSSIBLE À BRISER, l’arrivée d’Internet a donné de multiples possibilités aux groupes nationalistes qui, dès les premiers balbutiements du net, l’ont investi et en ont fait une arme redoutable. Les sites nationalistes européens et américains se sont mis à émerger rapidement, remettant en question la pensée dominante et offrant des idées et des analyses qui étaient exclues par les médias dominés par la rectitude politique.

TÉLÉCHARGER LA VERSION LIMITÉE GRATUITE DU HARFANG No.6 Vol.6 

L’essor de ces sites fut tel que les médias de masse et les gouvernements ont commencé à craindre, surtout que loin de s’essouffler, le mouvement nationaliste qui gagnait inexorablement du terrain sur la toile. En parallèle, de plus en plus de citoyens occidentaux commençaient à délaisser les médias traditionnels,  préférant l’écran de portables,  tablettes et  ordinateurs qui offrent l’avantage aux gens de choisir ce qu’ils veulent voir et quand ils veulent le voir.

Puis  arriva  Facebook  et  autres  médias  sociaux  qui  encore  une  fois  devinrent  des  terrains  de  prédilection  pour  la  promotion  des  sites identitaires  et  de  réinformation  en  général,  faisant  partie  de  ce  que  nos ennemis  nomment  la  «  fachosphère  »,  un  terme  visant  à discréditer  quiconque  n’adhère  pas  à  leurs  valeurs  pour  tenter  de  conserver  un  monopole  du  discours  qui  s’effrite  inexorablement. 

Malgré la censure des réseaux sociaux et la répression des « discours haineux » par des escouades de policiers qui n’ont semble-t-il rien de mieux à faire que de patrouiller la toile à la recherche d’une phrase citée hors contexte pouvant mener à des poursuites, les identitaires ont continué et continuent à remporter de nombreux succès sur le web. Le mouvement américain Alternative Right n’aurait jamais pu voir le jour et encore moins prendre l’ampleur qu’il a pris sans Internet, ce qui est également vrai pour le mouvement de « dissidence » lancé par l’essayiste Alain Soral, auteur de « Comprendre l’Empire ».  

Mais le web est une lame à deux tranchants et les problèmes comme la censure, les poursuites et la traque des militants sont bien réels. Le fait d’être assis confortablement chez soi derrière son écran ne rend pas le cybermilitant immunisé face à de telles attaques, loin de là. Naviguer sur Internet, à moins de s’y connaître un petit peu, laisse des traces qui sont stockées, scrutées et pourraient un jour être utilisées contre celui qui pense mal et ose s’exprimer en plus. 

Il  y  a  aussi  le  risque  de  se  couper  du  monde  réel,  car  faut-il  le  rappeler,  le  monde  virtuel,  les  réseaux  sociaux  et  la  toile  en  général  ne représentent  pas  le  vrai  monde,  celui  dans  lequel  nous  vivons  et  que nous  souhaitons  changer.  Tout  comme  l’ermite  vivant  isolé  au  fin fond des bois, certains s’emprisonnent dans le monde virtuel oubliant que la vie n’est pas derrière un écran et qu’il est possible de survivre sans  téléphone,  ordinateur  ou  tablette.  La  cyberdépendance  est  un  fléau  à  mettre  côte-à-côte  avec  l’alcoolisme  et  la  toxicomanie. Le cybermilitantisme ne remplacera jamais le militantisme réel. Un mouvement qui désire changer les choses ne peut se cantonner dans le virtuel et doit aller chercher les gens où ils se trouvent : dans le vrai monde. Les gens doivent savoir que nous existons, que nous sommes réels et que nous sommes proches d’eux, ce que le web ne permet pas. Par contre, faire fi de cet outil technologique qui rejoint une grande partie de la population serait une erreur capitale.

3

Éditorial

4

La guerre des algorithmes

5

La fin de l’Alt-Right?

8

Le guide du cyber-militant

10

Entretien avec Alain Soral

13

Entretien avec Jared Taylor

14

Gérin-Lajoie, un grand fossoyeur10

15

Open Border pour Israël?

16

Vous avez dits idiots utiles?

16

Au Royaume des aveugles, les multiculturalistes sont rois

17

De la famille aux projets parentaux

18

De la charité chrétienne

19

L’abattage sans étourdissement, une attaque contre nos valeurs

20

Contre la tyrannie LGBT sur les homosexuels

21

Cracher contre le vent

22

Le choc des civilisations, un conservatisme libéral

23

Le Mondialisme, stade surpême de l’impérialisme

25

José Antonio, chef et martyr

26

Ledesma Ramon et le national-syndicalisme

27

Le prophète de l’Europe

Partager.

Donnez votre avis