Le multiculturalisme dans les organisations de jeunesse

0

Scouts

Les organisations scouts au Canada ne s'écartent pas du multiculturalisme canadien puisqu’il existe des regroupements exclusivement musulmans et juifs au Québec comme le 273e groupe scout musulman de Montréal ainsi que les Éclaireuses et Éclaireurs Israélites du Canada (E.E.I.C.). Un article du Toronto Star datant du 08 octobre 2008 nous dévoile qu’il existe non seulement des groupes de scouts exclusivement juifs et musulmans mais également hindous et chinois. Selon ce même article, Scout Canada a embauché un certain John Plumadore pour promouvoir la diversité culturelle dans l’organisation et permettre la création de tels groupes. L’organisation permet non seulement des menus adaptés (kosher, halal etc) mais également le port de signes religieux ainsi que des heures de prières pour les jeunes. Selon l'article, environ 10% des groupes de scouts au Canada sont organisés selon la religion et l’ethnicité. Une parenthèse importante est que les scouts au Québec étaient originalement canadien-français, catholiques, et parrainés par le Chanoine Lionel Groulx dans les années ’30. Ils ont par la suite été laïcisés et se sont ouverts à toutes les ethnies dans les années '70 pour permettre l’inclusion des membres issus de l’immigration. Ce revirement de situation, où des groupes scouts ethnicisés rejettent la majorité québécoise, est pour le moins révélatrice.

Pourtant dans cette mosaïque multiculturelle et multiraciale il n’y a aucune place pour des groupes exclusivement canadiens-français ou québécois de souche et la création de tel groupes serait stigmatisée d’accusations de racisme et d’exclusion. Encore une fois, le double standard est roi.

Cadets

Depuis quelques années déjà, les cadets de l’armée, parrainés par les Forces armées canadiennes, permettent le port de symboles religieux ostentatoires comme le turban pour les sikhs ainsi que le hijab pour les musulmanes. C’est ce que nous révèle un document datant de 2008, " Les instructions sur la tenue des cadets de l’air OAIC 55-04". Notons qu’un article de l’Orlando Sentinel, datant du 22 novembre 2011, nous indique que les cadets de l’armée américaine permettent également le port du hijab et du turban suite au lobbying de la part de CAIR (Council on American-Islamic Relations), une organisation reliée aux Frères Musulmans selon le FBI.

Partager.

Les commentaires sont fermés.