Montréal historique

0

Ville-Marie-FQS

Tiré du guide « J'aime ma ville » du troisième centenaire de Montréal, par Le Comité missionnaire 1642-1942.


On a déjà écrit l'histoire de Montréal. Qu'il suffise de rappeler quelques dates, la plupart moins connues, qu'on aimera à conserver, comme on garde précieusement les dates de naissance, de mariage, de départ des membres de sa  famille. Sur la nomenclature nécessairement incomplète des chiffres et des noms, le souvenir tissera la trame héroïque des heures et des jours vécus par nos ancêtres dans cette atmosphère de dévouement et de sacrifice que nous connaissons.

Régime Français. 1630 – 1760

  • 1630. La Dauversière, le 2 février, reçois ordre de fonder une communauté d'Hospitalières pour le Canada, dans l'île de Montréal.
  • 1636. M. Olier, inspiré, renonce à devenir évêque : il pourra se donner à l'oeuvre de Montréal.
  • 1640. Fondation de la Société Notre-Dame-de-Montréal. Acquisition de l'île. Maisonneuve gentilhomme de 29 ans, s'offre pour éxécuter les desseins de la société. Il sera gouverneur jusqu'en 1644.
  • 1641. Première visite de reconaissance par le gouverneur Montmagny, M. de Maisonneuve, et le P. Vimont.
  • 1642.  Fondation de Ville-Marie. Environ 40 colons arrivent le 17 mai, un autre groupe d'une quinzaine les rejoints en septembre. Les Jésuites assument la direction spirituelle de la colonie naissante. Ils y seront seuls jusqu'en 1657.
  • 1643. Maisonneuve plante la croix sur le Mont-Royal. Premier baptême de Sauvages adultes. Les Iroquois tuent six Français.
  • 1644. Combat de la Place d'Armes. Jeanne Mance ouvre l'Hotel Dieu.
  • 1648-1649. La destruction des Hurons par les Iroquois rend la situation à Ville-Marie de plus en plus dangeureuse.
  • 1653. M. De Maisonneuve revient de France avec 105 colons ou artisans. Ville-Marie s'organise.
  • 1657. Arrivé des Messieurs de Saint-Sulpice. Margerite Bourgeoys entreprend la construction de Notre-Dame-de-Bonsecours. L'hostilité des Iroquois grandit.
  • 1658. Margerite Bourgeoys ouvre la première école et fonde en 1659 la Congrégation de Notre-Dame.
  • 1659. Arrivé d'un nouveau groupe de 200 personnes recrutés par Jeanne Mance. Le danger se fait plus menaçant. Trois religieuses Hospitalières prennent possession de l'Hotel-Dieu.
  • 1660. Bataille de Long-Sault, où s'imortalisent Dollard et ses seize compagnons.
  • 1662. Lambert Closse, le bras droit de Maisonneuve, et le plus illustre des défenseurs de Ville-Marie périt dans une ambuscade.
  • 1663. Dissolution de la Société Notre-Dame de Montréal. Concession de l'île de Montréal aux Messieurs de Saint-Sulpice.
  • 1664. Maisonneuve, victime de l'injustice retourne en France.
  • 1665. Charles Lemoyne, déjà père de quatre enfants, prisonnier des Iroquois, est remis en liberté. Il sera père de quatorze enfants dont onze fils – tous braves.
  • 1666. Expédition de M. Tracy: suit une paix de quatorze ans qui favorisera le progrès de la colonie.
  • 1669. M. de Perrot nommé gouverneur de Montréal. Cavelier de Lasalle et le Sulpicien Casson en route pour la Chine sont arrêtés au lac Érié.
  • 1672. Construction de la première église paroissiale, l'église Notre-Dame.
  • 1673. Mort de Jeanne Mance à l'Hotel-Dieu. Louis Joliet, le P. Marquette, découvrent le Mississipi.
  • 1676. Mort de M. de Maisonneuve (à Paris).
  • 1677. Première missions des Soeurs de la Congrégation hors de Montréal.
  • 1680. Jeanne Le Ber (nièce de Charles Le Moyne) entre en réclusion.
  • 1684. M. De Callières devient gouverneur de Montréal.
  • 1685. Construction du Séminaire de Saint-Sulpice.
  • 1688. Le chevalier de Troyes part de Ville-Marie pour la Baie d'Hudson. Il est surtout aidé par des Montréalais, les plus illustres des fils de Charles Le Moyne: D'Iberville, Sainte-Hélène, et Maricourt.
  • 1689. Massacre de Lachine. Au moins 200 personnes sont tués ou amenées comme prisonniers. M. De Frontenac revient comme gouverneur général et se rend à Montréal.
  • 1692. Retour des Jésuites et arrivé des Récollets.
  • 1693. Fondation de L'Hôpital Général par François Charron.
  • 1698.  M. de Callières remplace M. de Frontenac comme  gouverneur général et M. de Vaudreuil lui succède à Montréal.
  • 1699. Cavelier de La Salle se rend aux bouches du Mississipi.
  • 1701. Grande paix avec les sauvages, ratifiée devant 1300 envoyés des différentes nations. Fin du péril Iroquois.
  • 1703. Vaudreuil s'en va à Québec comme gouverneur général.
  • 1709. Une armée anglaise menace la colonie.
  • 1711. Deuxième grande menace anglaise: les armées américaines et anglaises s'avancent sur Montréal et Québec. La sainte Vierge protège la colonie: on lui élévera en 1718 la chapelle de Notre-Dame-de-la-Victoire.
  • 1718. De Bienville, un des fils de Charles Le Moyne, colonise la Louisiane et fonde Nouvelle-Orléans.
  • 1721. Violent incendie qui détruit la moitié de la ville.
  • 1734. On inaugure la route Montréal-Québec.
  • 1744-1748. Nouvelles incursions ennemis dans les environs de Montréal.
  • 1756-1760. Dernières années du régime Français: toutes les forces vives sont requises pour la guerre. On ne reçoit presque rien de France, la colonie vit dans la pauvreté et l'héroïsme.
  • 1759. Après la capitulation de Québec, Lévis et l'armée se retirent à Montréal où ils préparent une attaque contre Québec.
  • 1760. Montréal bloqué par trois armées anglaises, doit se rendre. Lévis brise son épée et brûle ses drapeaux sur l'île Sainte-Hélène.

Partager.

Donnez votre avis