No.5 Vol.1 – Une dépense que personne ne questionne

0

5372e65930157fe6d979407558d42cc1C’est dans un silence médiatique quasi complet que le Canada a pris la présidence cette année de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Mario Silva, qui dépend du ministère de la Citoyenneté de l'Immigration et du Multiculturalisme, présidera officiellement cette organisation comptant 31 pays et visant à promouvoir l'éducation sur l'Holocauste et tout ce qui l'entoure.

Bien que le montant ne soit pas très extravagant, il reste que le gouvernement fédéral est en déficit et qu’il coupe à plusieurs niveaux, notamment dans les services aux citoyens. Personne n’a remis cette subvention en question, comme si elle allait de soi. Pourtant, sur quelles bases le gouvernement canadien investit-il l’argent de nos impôts dans une cause qui ne nous concerne en rien ? Nous n’avons participé d’aucune manière aux crimes de la Seconde Guerre mondiale et, en fait, nous sommes mêmes intervenus militairement en Europe !

  • Le tupperware du Parti Libéral
p.4
  • Après Toronto, Montréal ?
p.5
  • Le cas des travailleurs temporaires
p.8
  • Notre langue y perd
p.10
  • Entretien avec Roberto Fiorini
p.11
  • Le printemps français vu par Civitas
p.20
  • André Mathieu : pianiste mythique, mais aussi grand militant
p.23
  • Le racisme antiblanc
p.27
  • Et plus encore!
 

 

 

 

 

 

Partager.

Les commentaires sont fermés.