Joseph Broussard dit Beausoleil

0

Contrairement à une image populaire souvent véhiculée, tous les Acadiens et toutes les Acadiennes ne se sont pas laissé déporter sans combattre ou résister. Sur les milliers d'Acadiens réfugiés à Miramichi, à Restigouche, à Québec ou encore évadés des prisons et forts britanniques, plusieurs ont résisté, soit en joignant les troupes françaises, en armant des corsaires ou encore en entravant délibérément les projets des autorités. 

 

Joseph Broussard dit Beausoleil

Héros de la résistance acadienne lors du Grand Dérangement, Joseph Broussard dit Beausoleil naît à Port-Royal vers 1702. À partir des années 1740, il participe activement aux conflits entre Français et Britanniques sur le territoire acadien, réussissant quelques coups d'éclat, notamment lors du siège du fort Beauséjour par les Britanniques en 1755. Après cet événement, Broussard aurait rejoint les troupes de Charles Deschamps de Boishébert et de Raffetot avant d'armer un corsaire qui réussit à déstabiliser les troupes anglaises présentes dans la baie Française (baie de Fundy). Blessé en 1758, il rejoint Boishébert à la Miramichi, d'où il poursuit la résistance. En 1762, les autorités britanniques réussissent finalement à le capturer et l'emprisonnent à Halifax. En 1764, Broussard mène un groupe d'Acadiens vers la Louisiane, où, le 8 avril 1765, il est nommé capitaine de milice et commandant des Acadiens des Attackapas. Il meurt en octobre de la même année.

Source

Commentaires

Partager.